Bien-être : ces petits gestes anodins qui changent tout

Et si se sentir bien, ce n’était pas simplement un concept à la mode, mais une série de petits gestes quotidiens qui nous rendent heureux ?

Il y a des années de ça, j’ai créé un blog : La Recessionista. Il s’agissait pour moi de prendre des photos de streetstyle et de parler de mode. Je m’amusais beaucoup, je rencontrais des gens sympas et c’était une échappatoire, source de créativité. Mais, en trouvant non pas un mais plusieurs jobs en même temps (l’un des avantages d’être freelance), j’ai tiré un trait sur cette aventure.

fleurs-deco-bien-etre
Mon moment de bien-être le week-end dernier : créer une déco de table champêtre pour l’anniversaire de mon homme. Crédit : Instagram / my_sweet_forties

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de choses plus personnelles et ma démarche consiste à donner les clés du bien-être ou du mieux-être à la quarantaine. J’ai malheureusement manqué un peu d’inspiration ces derniers temps…Il suffit de quelques mauvaises nuits avec un petit bout qui dort mal ou d’un petit rhume pour que tout d’un coup, mon petit monde s’effondre. Et vous ?

Hier matin, j’ai revu une vieille connaissance, la douce Elodie (Chut Mon Secret, c’est elle) qui n’a envie que d’une chose en ce moment : prendre du temps pour elle, se chouchouter, retrouver la forme, après des années passées à se consacrer à son boulot. Alors que nous discutions, son téléphone a sonné. Elle n’a pas décroché. J’étais un peu étonnée sur le coup : comme en ce moment, je cherche un job et que j’attends des appels, je suis toujours sur le  qui-vive, les yeux sans arrêt rivés sur l’écran de mon smartphone.

On a continué à discuter, puis la sonnerie a de nouveau retenti. Et encore une fois, Elodie n’a pas répondu. Je n’ai pas pu m’empêcher de le lui faire remarquer. « C’est peut-être important, si la personne insiste autant, non ? ».

Quand la sonnerie a retenti une troisième fois, ça a commencé à sérieusement me stresser, j’avais presque envie de plonger la main dans son sac et de décrocher pour elle. Je me faisais déjà des films : soit son appart était en feu, soit son mec voulait l’épouser, soit la vendeuse de chez Sandro souhaitait lui offrir une réduction supplémentaire en ce premier jour des soldes. MAIS REPONDS, QUOI !

Et c’est là qu’elle m’a sorti une phrase toute simple,  qui s’est profondément ancrée en moi car elle était terriblement juste : « J’ai envie de profiter de ce moment avec toi, je préfère m’y consacrer. Ce coup de fil peut bien attendre ».

Alors là, je n’y avais même pas pensé ! Non, mais sérieux, on peut encore ne pas décrocher son téléphone en 2016. Eh bien oui, et vous savez quoi ? Cette nouvelle approche de notre vie trop connectée m’a fait du bien. C’est comme si on me disait : tu as le droit d’avoir un moment à toi – ce qui, dans une vie de maman, est le bien le plus précieux.

Peut-être finalement que le bien-être c’est une série de petits gestes qui nous font du bien et pas un grand concept, souvent inatteignable.

Vous le croyez, vous aussi ?

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s