my-sweet-forties

Pourquoi j’arrête les régimes

Arrêter les régimes, pour se réconcilier avec son corps, ça vaut le coup ! J’ai testé, pour la première fois, l’amour de soi…et impossible de faire marche arrière.

Si vous avez suivi ce blog, vous savez qu’il a commencé avec un questionnement sur la maternité et l’envie de retrouver mon corps de jeune fille. Je me suis donc inscrite à Weight Watchers, entamant le énième régime de ma vie – j’ai calculé que j’ai dû en faire au moins 42 au cours de ma vénérable existence. Et j’en ai bavé !

Mon dernier régime : un dangereux fiasco

WeightWatchers
Crédit : my_sweet_forties

Au début, tout allait bien, j’avais une pèche d’enfer ! Mais plus les jours passaient, plus je me sentais fatiguée, déprimée et sans énergie pour travailler ou pour m’occuper de mon petit garçon. J’ai fini au lit, dans une sorte de burn-out éclair qui m’a conduit chez le médecin.

Tout ça pour un régime ? Eh oui.. Peut-être que ce n’était pas le bon moment pour le commencer et que, comme me l’a dit une amie, en d’autres circonstances (bébé plus grand, meilleure forme), j’aurai maigri comme d’habitude sans sourciller….

Mais je n’ai pas minci et pour la première fois depuis longtemps, j’ai accusé le fameux effet rebond des régimes : non seulement j’ai repris le poids perdu mais des kilos sont venus se rajouter par dessus.

J’ai dit « Stop »

my-sweet-forties
Crédit : Instagram / my_sweet_forties

Alors j’ai décidé d’arrêter. J’ai décidé que pour une fois, j’allais accepter de ne pas viser la perfection pour enfiler mon maillot cet été. J’ai acheté des jeans à ma taille, viré ceux qui m’allaient trop petits et que j’enfilais chaque jour avec un chausse-pied…et j’ai pu respirer dans mes vêtements, me baisser et jouer avec mon fils sans avoir l’impression d’être un gigot mal ficelé.

Première étape : mettre des vêtements à sa taille

Seconde étape : arrêter de se peser. Et là c’est un vrai challenge, parce que je me pesais jusqu’à présent matin ET soir. Dingue, non ?

Les deux premières semaines ont ressemblé à un peu n’importe quoi : je mangeais tout le temps, je grignotais, un paquet de biscuits par ici, une tablette de chocolat par là. Habituée à me restreindre, je ne savais pas comment gérer cette nouvelle liberté.

Le corps reprend ses droits

marché-zero-déchet
Crédit : Instagram/ my_sweet_forties

Au cours de la même période, j’ai réfléchi à mes habitudes de consommation et j’ai décidé de tendre vers le Zéro Déchet. Un challenge qui vise à réduire voire à supprimer les déchets ménagers. Du coup, j’achète beaucoup de fruits, de légumes, de fromages de chèvres frais à l’épicerie paysanne du coin. Je n’ai pas envie d’acheter de biscuits parce qu’ils sont entourés de plastique et d’emballage…Si j’ai envie de sucré, je mange une datte et quelques amandes et si j’ai le temps, je prépare des energy balls ou même des sablés.

Pas fan de la viande (plus pour des raisons éthiques que par goût), j’ai aussi réduit ma consommation à une à deux fois par semaine. Et j’essaie de supprimer les produits laitiers par des alternatives végétales, comme l’huile de coco.

Je mange toujours à ma faim, avec en tête l’interdiction de me priver : si j’ai faim, je mange. Si j’ai envie de pain, j’en mange. Et pas juste un petit bout pour me faire plaisir : jusqu’à ce que je n’en veuille plus !

Pourquoi c’est important

J’ai eu envie de me peser, juste pour voir, après trois semaines à ce rythme-là. Et mon poids revient à la normale, c’est-à-dire que petit à petit, l’effet rebond du dernier régime s’amenuise. Je me sens pleine d’énergie, je ne suis plus fatiguée et j’ai une pèche d’enfer.

Je ne connais pas UNE fille qui ne fasse pas attention à ce qu’elle mange. Je n’en connais aucune qui ne pense avec horreur à l’épreuve du maillot de cet été (même les plus minces de mes copines).

Alors j’avais envie de partager ce cheminement vers l’acceptation de son corps et de soi. Au risque d’avoir des bourrelets cet été sur la plage…Et vous savez quoi ? Même eux, je vais les aimer !

Et vous, est-ce que vous faites un régime en vue de cet été ?

 

 

 

 

 

One thought on “Pourquoi j’arrête les régimes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s