huile_de_coco

L’huile de coco : l’indispensable de ma salle de bain minimaliste

Cela fait maintenant une quinzaine de jours que j’ai décidé de passer à un mode de vie « Moins de déchet ». Dans ma salle de bain aussi, j’ai dû faire des choix entre mes innombrables cosmétiques, pour ne garder que l’essentiel.

J’étais bien naïve, il y a encore quinze jours, quand je pensais encore que passer d’un mode de consommation normal à un mode Zéro Déchet aller se faire du jour au lendemain ! Au contraire, le processus est vraiment long. Il faut d’abord se défaire de ses habitudes de consommatrice lambda, pour ensuite se concentrer sur ce dont on a vraiment besoin au quotidien, en éliminant le superflu de sa vie…et de sa maison !

huile_de_coco
Crédit : Instagram/ my_sweet_forties

J’en ai parlé avec des adeptes du Zéro Déchet sur Instagram (il y a tellement de comptes qui sont dédiés à ce nouveau mode de consommation ! ) et tout le monde est d’accord pour dire que réorganiser sa maison est une étape longue, mais obligatoire. Comme un rite initiatique.

J’ai commencé d’instinct par ma salle de bains, lieu de tous mes vices de grande consommatrice. Cela m’a pris plusieurs jours pour faire le grand tri : je n’arrivais pas à me séparer des mes chers produits de beauté, dont je n’utilisais qu’un quart !

Après avoir troqué mon gel pour le visage et mon gel douche pour un savon saponifié à froid, adapté aux peaux sensibles et nourrissant, j’ai basculé du côté green de la force en optant pour un produit miracle multi-fonctions et très bon marché : l’huile de coco bio.

Les bienfaits de l’huile de coco bio

Nourrissante, elle contient de la vitamine A et E : elle est anti-oxydante, ce qui signifie qu’elle protège du vieillissement prématuré de la peau. Je l’utilise comme démaquillant, en la faisant chauffer dans la paume de la main, avant de l’appliquer du bout des doigts. Je frotte doucement pour enlever les traces de maquillages, puis je passe une lingette en coton bio mouillée sur mon visage… Mascara et fond de teint n’y résistent pas ! Comme j’ai la peau mixte, je n’ai pas besoin de mettre crème de nuit après l’avoir appliquée.

Une huile multi-fonctions, pour la salle de bains…et la cuisine !

Mais ce n’est pas tout, l’huile de coco vierge (qu’on trouve en magasins bio, autour de 5 euros les 200g ) peut aussi être utilisée comme :

  • masque avant-shammpooing pour les cheveux secs ou abîmés
  • gloss pour les lèvres anti-gerçures
  • soin anti-vergetures
  • soin anti-crevasses pour les mains
  • dentifrice si on ajoute du bicarbonate

Bonus et pas des moindres, je l’utilise aussi en cuisine, où elle s’avère délicieuse (notamment pour faire cuire lentement au four des dés de patate douce !).

La top Miranda Kerr en met aussi une cuillère à soupe dans son yaourt du matin pour les bons acides gras qu’elle apporte.

Avez-vous déjà utilisé l’huile de coco dans votre salle de bains ?

 

2 thoughts on “L’huile de coco : l’indispensable de ma salle de bain minimaliste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s