jean-levis-2

Le jean idéal existe et c’est…

Tu ne t’es jamais demandée pourquoi enfiler ton jean ressemblait parfois à une soirée foot avec ton mec ? Dans le genre pénible mais obligatoire ? Pourtant, tu peux éviter ce supplice. Car le jean idéal, c’est bêtement une question de taille !

jean-levis
Instagram/ Levis

A chaque morphologie, son jean

Les magazines féminins nous le répètent à l’envi : à chaque silhouette son jean ! Si tu es ronde autour des hanches et du ventre par exemple, rien ne vaut un slim taille haute, qui gainera tes petits bourrelets et t’allongera les jambes.

Et si tes rondeurs se placent plutôt au niveau des cuisses et des fesses, le jean bootcut (ajusté au niveau des hanches et fesses et légèrement évasé vers le bas) équilibrera bien ta silhouette.

jean-levis-2
Instagram / Levis

Jamais à l’aise !

Malgré tous ces conseils sur le choix de la forme du jean, on est nombreuses à ne s’être jamais senties à l’aise dans nos pantalons préférés …

Trop serrés, trop ajustés, inconfortables… Porter un jean est devenu pour certaines synonymes de : « Aidez-moi, je suis coincée, j’peux pas bouger ! ». Pas pratique pour affronter une journée de boulot, ou les activités avec les enfants !

Et pourtant, il en faut peu pour être heureux (se) et l’illumination nous a frappées, mes copines et moi, lors d’une conversation de filles, autour d’une délicieuse Socca à Nice (une escapade que tu peux découvrir sur le compte Instagram My-sweet-forties) : si nous ne sommes jamais à l’aise, c’est surtout qu’on n’achète jamais la bonne taille !

C’est du 42, et alors ?

wrangler-jean
Instagram / Wrangler

Comme la plupart des nanas, la taille sur l’étiquette compte beaucoup : j’ai par exemple toujours acheté mes jeans en taille 38, quitte à rentrer le ventre et les fesses dans la cabine d’essayage,  au risque de casser la fermeture éclair. Et même si la vendeuse te dit d’un air compatissant « au lavage, il va se détendre, ne vous inquiétez pas« , eh bien le jean maudit ne se détend jamais, et toi non plus au passage !

C’est là que le calvaire du jean trop petit commence : il cisaille les bourrelets des hanches, il bloque la respiration et aplatit trop les fesses. Bref, non seulement c’est inconfortable, mais en plus, c’est moche !

Alors, pourquoi ne pas tirer un trait sur notre taille imaginaire, celle qu’on rêverait toutes d’avoir, mais qui ne nous correspond pas du tout… Et troquer ces jeans inconfortables contre des jeans faciles à porter, qui ne nous mettent pas chaque matin au défi de ne pas manger de la journée ?

Un jean qui nous aime

Peut-être encore plus que nos autres vêtements, le jean a le devoir de nous dire « je t’aime« . Car c’est notre uniforme quotidien, la pièce qu’on a toutes en plusieurs exemplaires dans notre dressing.

Mais c’est seulement en lui apprenant à aimer notre corps, qu’on se sentira bien dedans, sans regretter de ne pas avoir fait de régime à chaque pas que nous faisons.

Finalement, un jean à notre taille, c’est un pas de plus vers l’acceptation de soi. Et ça, ça fait du bien !

Vous en pensez quoi ?

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s